Collection

De quelle perte ou de quel drame souhaitez-vous nous faire part ?

Deux semaines après mon 18e anniversaire, on m'a diagnostiqué un lymphome de Hodgkin. J'ai suivi une chimiothérapie et une radiothérapie, j'ai perdu non seulement mes longs cheveux blonds, mais mon corps a été marqué par les traitements lourds.

Comment avez-vous fait face à cette épreuve ? Qu'est-ce que ça a signifié pour vous ?

J'étais encore jeune pour me rendre compte que quelque chose de sérieux n'allait pas chez moi. Ma mère m'a accompagnée aux différentes consultations, opérations et traitements à l'hôpital ; j'étais complètement ignorante.

Qui plus est, les séances de photos de Vanessa Vigna, fondatrice de Warriors, m'ont aidé à surmonter mentalement la maladie grâce à des séances de photos gratuites.

J'ai accepté de faire une séance photo après mon traitement de chimio avec mon crâne chauve et je suis devenue une battante, une vraie WARRIOR.

Vanessa a eu l'idée de créer "VZW WARRIORS AGAINST CANCER" autour de ma personnalité en tant que WARRIOR, en tant que muse et plus tard autour d'autres jeunes malades du cancer afin de récolter des fonds par la vente des photos d'art et autres produits dérivés pour soutenir le suivi psychologique et physique des malades atteints du cancer, les WARRIORS.

Comment allez-vous aujourd'hui ?

À un si jeune âge, j'ai grandi mentalement très rapidement. Me battre pour la vie est devenu une priorité au lieu de faire la fête, d'étudier et de voyager. J'essaie de profiter chaque jour qui passe des petits bonheurs et d'éviter les discussions sur les choses banales.

02 Apo A Sun

Y a-t-il des choses liées à cet événement qui vous ont aidé ?

Suite à ce qui m'est arrivé, j'ai une vision de la vie différente de celle des gens qui m'entourent. Je sais que la vie peut s'arrêter subitement. J'ai appris que je suis la seule à pouvoir déterminer mon bonheur et non quelqu'un d'autre. Je suis aussi capable de mettre facilement les choses en perspective.

Et pour boucler la boucle... Mon ostéopathe m'a en fait sauvé la vie. Grâce à ses mains en or, il a senti que mes glandes étaient anormales et a alors tiré la sonnette d'alarme. On m'a diagnostiqué un lymphome en oncologie. Eh oui, vous avez deviné... J'ai aussi voulu apporter mon aide et donc, une fois mon traitement terminé, j'ai commencé à étudier l'ostéopathie.

Quelles femmes vous inspirent et pourquoi ?

Ma mère. J'admire sa force mentale et l'amour qu'elle peut toujours donner dans les bons et les mauvais moments de la vie.