Collection

De quelle perte ou de quel drame souhaitez-vous nous faire part ?

Il y a 5 ans, j'ai eu un infarctus cérébral causant une lésion cérébrale. Je suis très heureuse d'être encore vivante et de ne pas avoir de séquelles "visibles". Mais cet accident rend aussi les choses difficiles, de sorte que je me surestime très souvent, ainsi que mon entourage, et que je rechute souvent. Je suis encore en train de faire le deuil de la "perte d'une partie de moi" que représente la perte de mon ancien moi énergique.

Comment avez-vous fait face à cette épreuve ? Qu'est-ce que ça a signifié pour vous ?

Déni total. J'ai toujours été un bourreau de travail, même lorsque j'ai eu mon infarctus subit dans mon salon de coiffure : je me suis "reposée" un instant, puis j'ai terminé la coupe de quelques clientes, clôturé ma caisse et rangé mon salon avant de me rendre aux urgences.

Après 10 jours d'hospitalisation, je suis restée à la maison pendant 2 semaines supplémentaires, puis j'ai repris le travail, jusqu'à ce que je fasse une rechute complète un an et demi plus tard et que je ne sois plus capable de faire quoi que ce soit. Mon cerveau m'avait complètement paralysée. Je ne pouvais pas m'empêcher de rester allongée, j'éprouvais d'intenses douleurs musculaires et des crises de migraine de 14 heures par jour.

Comment allez-vous aujourd'hui ?

Entre-temps, presque 3 ans se sont écoulés depuis mon accident. Et j'ai suivi beaucoup de séances de neuro-éducation avec mon neuro-psychologue afin de pouvoir mieux comprendre l'impact de l'accident sur ma vie. Je me rends encore toutes les 6 semaines (au lieu de 2 fois par semaine au début de la rééducation) à la neurostimulation durant lesquelles on me fait passer des courants électriques dans la tête pour que je me retrouve mon équilibre (ma lésion se situe au niveau du lobe frontal gauche) et que j'aie moins de crises de migraine.

J'ai dû décider de ne travailler que dans les coulisses de mon salon de coiffure, car ma santé ne me permet pas ce genre de surstimulation. Heureusement, j'ai avec moi une équipe solide de femmes fortes en accord avec ma vision et ma créativité. Et j'essaie d'accepter la réalité.

01 Lie M Sun

Y a-t-il des choses liées à cet événement qui vous ont aidé ?

Cette expérience n'a fait que renforcer les liens avec mon mari Nelis. Nous sommes toujours les amoureux du lycée et cela fait 25 ans cette année que nous sommes ensemble. Il doit maintenant assumer un travail supplémentaire en tant qu'aidant informel depuis cinq ans.

Je n'étais presque jamais à la maison, toujours au travail, à l'étranger pour une collection ou une formation, et ajoutez à ça une vie sociale bien remplie. Ce rythme de vie était souvent trop élevé pour lui. Aujourd'hui, je suis toujours à la maison et nous avons donc beaucoup plus de temps l'un pour l'autre (même si je ne suis pas souvent capable de faire grand-chose). Et si je pouvais choisir ? De préférence avec mon amoureux et mon mini zoo.

Quelles femmes vous inspirent et pourquoi ?

Toutes les femmes qui gèrent leurs propres affaires ! Elles ne se laissent pas influencer par ce que les autres disent et pensent, mais sont guidées uniquement par leur propre volonté et leur créativité. En bref, des femmes qui ont de l'ambition ! Que votre rêve soit de créer votre propre entreprise en partant de zéro, d'aider les moins fortunés ou les personnes dans le besoin, ou que vous soyez femme au foyer avec des enfants. Peu importe ! Tant que vous faites ce qui vous rend heureuse.