Collection

Maaike Wannijn – directeur, soudeur, mécanicien et maman
www.maatlaswerk.be

Quand avez-vous eu le déclic de lancer votre activité?

C’est arrivé un peu par hasard, du fait que j’ai été obligée de rester à la maison au sixième mois de grossesse.

Je travaillais encore à Bruxelles à l’époque. C’est alors que je me suis consacrée au volet commercial de l’entreprise individuelle de Bert. Entre-temps, j’avais déjà appris un peu à scier et à bricoler dans l’atelier pendant les week-ends.

Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai définitivement franchi le cap.

Mes principales motivations : le fait de pouvoir être créative, de pouvoir entreprendre à notre propre manière, tout naturellement.

En gardant un esprit ouvert et avec émotion, tout en mettant l’accent sur la connexion avec le client pour comprendre ce qu’il veut réellement. Le client n’est pas roi, l’appréciation doit venir des deux côtés.

Quelle est la principale leçon que vous avez retenue ? Quel était le plus grand défi que vous avez rencontré?

La leçon la plus importante, c’est que mon entourage est le reflet de ce que je pense être moi-même. La confiance en soi et l’amour propre sont essentiels pour un entrepreneur.

05 Maa W Sun

Quelle femme admirez-vous et pourquoi ?

Jusqu’à présent, Louise Hay est pour moi le parfait exemple d’une femme qui montre l’exemple et dont la vie reflète les valeurs qu’elle prône. « Si nous nous aimons vraiment, les choses iront bien dans notre vie ».

Que conseilleriez-vous à la version plus jeune de vous-même et pourquoi?

Suivez toujours votre cœur, mais n’oubliez pas de réfléchir !