Collection

Le début

La mode m’a toujours fascinée. Enfant, je rêvais déjà d’avoir cinq magasins de mode où je donnerais chaque jour des conseils en tant que styliste un jour par magasin. J’ai dû batailler ferme pour convaincre mes parents de me laisser faire des études de stylisme, objectif qui n’a été atteint qu’à moitié. C’est ce qui arrive lorsqu’on a des parents qui ont leur propre affaire.

Je me suis spécialisée dans le prêt-à-porter. Pour finir, j’ai fait des études qui me préparaient à occuper une fonction de cadre dans une entreprise de prêt-à-porter. Lorsque j’ai obtenu mon diplôme, j’en avais assez. Cette formation n’était que peu axée sur l’aspect créatif. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée dans l’entreprise de mon père. J’ai ensuite effectué une formation complémentaire pour devenir opticienne, parce que j’aime savoir ce que je fais. J’ai ensuite suivi des cours de marketing, de gestion des ventes et d’entreprise.

Designed in Belgium Group 41 Created with Sketch.
Wolfin schets juwelen

Néanmoins, je n’ai pu m’empêcher de donner libre cours à ma créativité et j’ai également suivi une formation de bijoutier-orfèvre pour mener pendant quelques années un projet parallèle du nom de Liojewelry. Cet exutoire créatif était indispensable. Par après, j’ai eu mon premier enfant, puis un deuxième a suivi et j’ai dû concilier mon travail à temps plein, ma vie de maman, les travaux dans ma maison et la gestion de ma collection de bijoux, ce qui commençait à faire beaucoup.

Les femmes d’aujourd’hui devraient vraiment avoir conscience de leur valeur. Nous pouvons tous briller. J’en suis convaincue. INGE DE MUYNCK

Perdue

À un moment de ma vie où je me sentais un peu perdue et où je ne savais pas si je voulais continuer à vivre de cette façon, j’ai rencontré une spécialiste de l’analyse des talents. Elle m’a alors demandé pourquoi je n’avais pas conçu ma propre collection de lunettes. Un projet de ce type me permettrait de davantage exploiter mon côté créatif. Environ deux ans plus tard, le temps que l’idée mûrisse, j’étais prête.

Bien entendu, il fallait donner un nom à ma collection. Je dois avouer que ce n’est pas évident. Tout d’abord, je voulais un nom fort, car il s’agit d’une collection pour femmes et la force n’est-elle pas ce qui nous caractérise ?



06 Fei L Opt
Après de nombreuses tergiversations, quelqu’un m’a demandé pourquoi je n’essayerais pas de trouver un nom en utilisant ceux de mes enfants, puis j’ai eu un déclic.
Wolfin



Mes enfants s’appellent Wolf et Finn. Le loup est mon animal favori et le titre de l’une des peintures de ma tante, Rita De Muynck, est « Wiederkehr der Wölfin » (Le retour de la louve). C’est un nom marquant qui symbolise la force de la femme que je cherche à mettre en valeur avec cette collection.

Wolfin wolf

Notre force primordiale

Nous devons toutes, à un moment donné de notre vie, donner libre cours à cette louve qui sommeille en nous. Retrouver notre force primordiale pour l’une ou l’autre raison. Pour franchir une étape difficile, surmonter un gros obstacle ou un grand chagrin.

Avec Wolfin, je veux avant tout faire passer un message, concevoir les lunettes est pour moi un bel accomplissement complémentaire, mais ce qui compte le plus pour moi, c’est de raconter une histoire et de faire réagir les femmes. Les femmes d’aujourd’hui devraient vraiment avoir conscience de leur valeur. Avec cette marque, j’espère encourager les femmes, leur fournir une source d’inspiration et les inciter à mettre la barre plus haut. Nous pouvons tous briller. J’en suis convaincue.

Wolfin visual 2019 new 02